ACCUEIL

L’Ordre Équestre et Patriarcal de l’Esprit Saint et de la Très Sainte Mère de Dieu

vous souhaite la

BIENVENUE

 Nous avons tout à apprendre.
La Chevalerie, c’est le chemin du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle car, avant qu’elle soit un état d’être, c’est un pèlerinage.
On se doit d’enfouir son orgueil dans la crypte.
L’enthousiasme doit être mesuré en ayant la réelle conviction de travailler sagesse et persévérance.
Le but suivant les valeurs et paroles Christiques, étant la démission « du Soi » pour être dans l’état de conscience réelle « de Soi ».
La conscience « de Soi » est une vertu chevaleresque, elle est certainement la première car, nous ne devons pas dire : « Qui suis-je » mais « Que suis-je ».
Évoluant au sein d’un « Ordre chevaleresque christique » qui est son « donjon ».
Dames et Chevalier sont une des pierres de l’édifice fortifié, ils se doivent de remplir une fonction qu’ils respecteront de tout leur être.
La Chevalerie n’a pas de place pour l’orgueil ou la fausse modestie.
Dames et Chevaliers se doivent de prendre la mesure des choses avant d’être dans l’action et ne céder ni à la témérité et/ou à l’indifférence.
Ils agissent dans le silence avec humilité fondamentale avec le don de soi et le bien servir des causes qu’ils défendent.
Cet état d’être, ces vertus sont de plus en plus compromises, donc, de plus en plus nécessaire et exigées pour servir l’état noble et vertueux de « Dames ou Chevaliers ».