Ordres Magistraux

Les Ordres de Magistraux rassemblent les différentes dignités de 2e niveau. Lors de la prise d’une de ces dignités le candidat doit réitérer sa confirmation de sa dévotion au sein de notre Ordre en réitérant ses vœux, son serment de Chevalier et en faisant vœux de 2e niveau qui est permanent.

Il est bon à souligner qu’une dignité n’a pas de fin de mandat. Lorsque l’on s’engage dans une dignité, c’est permanent. Seule la démission ou une révocation peut annuler une dignité.


 

  • dignité de PRÉCEPTEUR / DAME PRÉCEPTEUR

Le Précepteur encadre les Placets au niveau national. Les Placets sont les travaux effectués durant les initiations des Frères et Sœurs de l’Ordre.

Au sein de notre Ordre, le Préceptorat est sans nul doute le ministère des plus important.

Le Précepteur donne un avis favorable ou non auprès du Maréchal de l’Ordre. Il est fort important de souligner l’importance de l’avis du Préceptorat.

 

  • dignité de MARÉCHAL / DAME MARÉCHAL

Le Maréchal est le défenseur de l’Ordre sur le plan temporel au niveau national. Il est aussi le cadre des suivis des initiations. En effet, le Maréchal doit avoir la capacité de suivre l’évolution de chaque membre par le biais du Précepteur.

Il présente la candidature des membres pour le passages à un grade initiatique supérieur à son ministère, le Grand Maréchalat.

Le Maréchal, par le biais de comptes rendus du Précepteur, il donne un avis essentiel auprès du Grand Maréchal de l’Ordre. Il est fort à souligner l’importance et le poids de l’avis du Maréchal.

 

  • dignité de SÉNÉCHAL / DAME SÉNÉCHAL

Le Sénéchal représente l’ordre public de l’Ordre. En somme, il préside l’Aréopage au niveau national. L’Aréopage étant un tribunal, le Sénéchal doit avoir la capacité de dénouer des affaires litigieuses à l’amiable. Il a aussi la capacité de demander à son ministère l’application de sanction en l’encontre du membre mis en cause.

Certains actes passent par l’Aréopage, afin d’avoir une valeur juridique interne certaine.

 

  • dignité de CHANCELIER / DAME CHANCELIER

Le Chancelier est garant de la légitimité de tous actes, cérémonies et de toutes données sous quelques formes que ce soit.

En cas de litige, l’affaire peut être récupérer par le Sénéchalat, qui fera son possible pour résolver le litige à l’amiable.

Il est le cadre des fonctionnaires publics de l’Ordre.