Ordres Souverains

Les Ordres de Magistraux rassemblent les différentes dignités de 1er niveau. Lors de la prise d’une de ces dignités le candidat doit réitérer sa confirmation de sa dévotion au sein de notre Ordre en réitérant ses vœux, son serment de Chevalier, son vœux de 2e niveau qui est permanent et en faisant voeux de 1er niveau.

Il est bon à souligner qu’une dignité n’a pas de fin de mandat. Lorsque l’on s’engage dans une dignité, c’est permanent. Seule la démission ou une révocation peut annuler une dignité.


 

  • dignité de GRAND PRÉCEPTEUR / DAME GRAND PRÉCEPTEUR

Le Grand Précepteur encadre les Préceptorats au sein de notre Ordre et ce, pour l’international.

Il est le créateur et le garant des modules pour les Placets et initiations.

Il est de loin, le Ministère le plus important.

 

  • dignité de GRAND MARÉCHAL / DAME GRAND MARÉCHAL

Le Grand Maréchal encadre les Maréchalats au sein de notre Ordre et ce, pour l’international.

Il est la sources des stratégies des défenses en faveur de l’Ordre.

Le Grand Maréchal doit avoir la capacité d’un avocat. Aussi, il est le garant des Parrains et des Marraines et ils octroi un Parrain ou une Marraine pour les candidats à l’Ordre qui n’en n’auraient pas.

 

  • dignité de GRAND SÉNÉCHAL / DAME GRAND SÉNÉCHAL

Le Grand Sénéchal est le garant juridique de l’Ordre et encadre les Sénéchalats.

En effet, il doit avoir des compétences en droit mais aussi il a pour mission de collecter les capitations annuelles qui seront, par la suite, remisent à la Grande Argenterie « Trésorerie ».

Aussi, en cas de besoin et sous certaines conditions, il l’a la possibilité de prendre la Régence d’un Ministère et du Grand Magistère, s’il n’y a pas un Maître de l’Ordre.

 

  • dignité GRAND CHANCELIER / DAME GRAND CHANCELIER

Le Grand Chancelier est le garant de la légitimité de tous actes et données quelle qu’elles soient.

Il doit connaître l’Histoire de la Chevalerie occidentale et autres types de chevaleries.

Il est essentiel pour la légitimité de toutes choses que sa signature soit présente sur tous actes et données concernées.